Des piments pour l’amour

Lucile Bellan — 1 septembre à 9h Cette chroniqueuse, c'est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Vous pouvez aussi laisser votre message sur notre boîte vocale en appelant au 07 61 76 74 01 ou par Whatsapp au même numéro. Et pour retrouver les chroniques précédentes, c'est par là.

Retrouvez-nous sur

Ego me disais que ma vie sexuelle était terminée. Comme Nathalie, certaines femmes hétérosexuelles ont recours à des laborieux du sexe pour se réapproprier sien sexualité, et le revendiquent. Les femmes se sentent jugées et vont se justifier.

Dépasser ses inhibitions

Exposer son nouveau conjoint à ses gamin. Préparer son accouchement avec l'acupuncture. Frères-soeurs : pourquoi certains se détestent continuellement. Gérer ses émotions avec les 38 fleurs de Bach.

«L'un de ses fantasmes est de coucher avec moi et une autre femme»

Par le même univers même. Et par un gang bang du coup. Le coup de coeur a été prochain. Ne me jugez pas. Un bande bang - hétérosexuel - en total. Précision importante d'ailleurs, Z et sa société ne répondent qu'aux fantasmes des femmes et toujours dans un Dieu de sûreté et de plaisir. Par une curiosité contagieuse, Anouk Perry bouscule nos idées reçues dans un primordial épisode qui offre un nouveau oeil sur la pratique du gang bing. Oui, faites ce que je dis et pas ce que je fais. Puis la fête se termine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button