Savourer le temps pour soi

Je me suis installée sur le siège conducteur, ravie que notre deuxième rendez-vous se soit passé aussi bien que le premier. Justin avait même choisi le restaurant pour notre prochain rencart, censé se produire six semaines plus tard, quand il aurait moins de déplacements professionnels. Je pensais que la malédiction qui pesait sur moi était enfin levée.

« Car je veux me consacrer à ma carrière »

Elle défend sa solitude becs et ongles. A-t-elle 25 ans — chez elle, démaquillée? Elle vit seule, et sait pourquoi. Je travaillais la nuit, vivais dans un capharnaüm, sortais beaucoup, concerts, expos. Il travaillait énormément, rentrait avant. Louer une chambre en plus coûte trop cher. Je ne voyais charmer mes amies, je ne profitais identique pas de Paris, des musées, des spectacles.

La vie à deux un modèle dépassé ?

So what? La vie à deux serait-elle juste un modèle usé, dépassé? Unique vieux rêve devenu inadéquat? Notamment sur les femmes les plus diplômées lequel parfois bloquent certains hommes et ont, de leur côté, une attente grand et des critères impitoyables. On assiste en fait à une glaciation des rapports humains. La drague est devenue ringarde, et le temps manque à chacun. Celle de faire comme les autres, et de construire autre fait que moi-même. Il y a unique cap difficile à surmonter. Elle a choisi sans le vouloir, et par se disant qu'elle aurait sans incertitude été plus malheureuse autrement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button